mercredi 11 juin 2008

Impuissance

En voilà un sujet qui fait parler de lui, dans les forums Féminin, les magazines destinés à la Femmes,… je n’ai jamais lu, dans men’s health, ou version homme, un article sur la frigidité mais bon c’est un autre sujet :D

Il parait donc qu’il y aurait 3 millions(*) de marocains atteints de cette, maladie, anomalie, faiblesse, damnation,…..

Une amie à moi m’avait dit hier, «cette situation implique, qu’il y a trois millions de marocaines insatisfaites», bon j’aurais bien aimer faire quelque choses, mais bon en ce moment je ne me sens pas trop d’humeur, j’ai une migraine :D

Plus sérieusement, l’impuissance n’est elle pas l’une des raisons de divorce ??? Dans ce cas, si une femme se sente lésée, elle se sépare et c’est cool, donc il n’y aurait pas 3 millions de malheureuses au maroc. Beaucoup de femmes diront alors «qu’une fois mariée, c’est pas très évident de demander le divorce à cause de ça, car elle risque de passer pour une nympho au yeux des proches et patati et patata»… là je ne saurait quoi répondre, car faire passer le qu’on dira-t-on sur son propre bien être me dépasse.

Je dirais donc que l’impuissance est une maladie comme une autre, il y a des traitements et tt et tt....Là encore beaucoup, mais alors là vraiment beaucoup, d’autre femmes dirons que les marocains, rangés par le machisme, ne voudrons jamais accepter d’admettre qu’ils sont impuissants, ni de consulter préfèreront se déchaîner, à coups de battons, sur leurs compagnes….. Ce quoi je réponds, qu’être victime de violence es aussi une raison pour demander le divorce.
«Je dis demander le divorce, parce que, théoriquement, les marocaines ne découvrent le sexe qu’une fois mariée Shuuut» :D

Il y a aussi l’Adultère, une connaissance à moi, mariée, un enfant, m’avait dit un jour :
- Tu sais le mariage n’est pas un contrat d’exclusivité, et j’ai le droit d’aller chercher mon
épanouissement ailleurs.
- Oui mais, si t’es pas épanouie avec ton mari pourquoi tu ne le quitte pas ??
- Parce que je l’aime
- Je ne comprends pas là !!!
- Et ben c’est simple, mon mari je l’aime, et l »’autre c’est juste pour le sexe.


Ok d’accord, donc Si toute les marocaine agissent de la sorte, 20% des marocains seraient Cocus :D

(*) : Magazine Femina mag N° 3 Juin 2008.


P.S : il y a des traitements pour la frigidité ???

19 commentaires:

7didane a dit…

C'est bien que tu te décides enfin à aborder ce sujet cher à ton cœur.

J'espère que nos contributions te seront utiles.

PS : Courage.

Célibataire Casaoui a dit…

Oué oué Oué c'eeeeeeeeeeeest ça!!

Devine qui m'a parlé de toi hier soir???

Anonyme a dit…

Hahahahah
I just can't trust your stat!
Ils veulent nous faire croire qu'on a besoin de consommer du VIAGRA c tout!

Naevus a dit…

Salam Alikoum

Qui passa chico ?

Pourquoi toutes ces questions existentielles ?

La3fouuuuuuuuu

7didane a dit…

@CC
Miaou. Je retire tout ce que j'ai dit !

En plus c'est pas vrai ce qu'on t'a dit ! Ca arrive à tout le monde.

PS : C'est pas gentil :(

Célibataire Casaoui a dit…

@>> Le7rami : T'inquiète man, ce qu'on m'a raconté te met au dessus de tt soupçon :D

Franchement j'ai été épaté ;)

7didane a dit…

@CC
Ouais ! Ouais ! C'est ça !
Et tu ne connais pas ma version à moi.

@Elle
Je me vengerai ! T'es privée !

waaayli a dit…

viva Levitra :)))

waaayli: promo consultation gratuite!

kb a dit…

@CC...on avait dit pas de récit autobiographique ! :) :)

Hamil al amani a dit…

C'est ou bien ça:

J’ai pour le verbe aimer une âpre inclinaison,
Qui m’entraîne sans cesse à sa conjugaison
Et tant que je tiendrai ma belle bandaison,
Je vouerai mon priape (1) à maintes liaisons.

Ôtez donc, je vous prie, votre combinaison,
Tandis que je quitte mes jeans et mon blouson.
Laissez moi fourrager votre jolie toison,
Et de grâce aucun bruit pendant que nous baisons.

Mes voisins sont jaloux et mince est la cloison.
Leur couple ne peut plus se mettre au diapason,
Le mari point ne bande à moins de pendaison (2).
Donc nous baisons, ma mie, mais chut ! Nous nous taisons !

ou encore ça:

Dites-moi donc, docteur, que vais-je devenir,
Si je ne vois plus mon érection revenir ?
Si l’impuissance est là, que va-t-il advenir,
De mon pénis fané, pendant, sans avenir ?
Serais-je astreint, Priape, à son seul souvenir,
Si dans de tendres cons (1), il ne peut plus venir ?

Note 1 : ou culs, au choix.

Mais je préfère tout de même ça:

Le sort n’ayant pas fait que je sois capitaine
Au long cours, découvreur d’âpres terres lointaines,
Ni grand penseur au temps de la gloire d’Athènes,
J’ai voué ma vie à courir la prétentaine.

Bien qu’ayant largement passé la soixantaine,
Je compte encore aimer les femmes par centaines.
Je les veux peu guindées, pas fières, ni hautaines,
Les préférant jeunes, autour de la vingtaine.

Cependant, sachant bien leur conquête incertaine,
J’allie sport et régime au bêta-carotène.
Quand de mon charme un jour tarira la fontaine,
J’userai d’or, c’est sûr, mironton, mirontaine.

Célibataire Casaoui a dit…

@>> H.A.A : Je vous trouve fort vulgaire, et je suis dans l'obligation de vous demander de ne plus balancer des Goujateries pareilles dans mon Blog.

Tiboo a dit…

Waaa ! pour une première connection j'entre dans le vif du sujet. ravie de me joindre au cercle des bloggers ...
Sujet étonnant!

Mon Maroc à moi a dit…

bonjour
un passage rapide, mais je reviendrai sur
patrick

Hamil al amani a dit…

"Adieu donc et sans regrets, Monsieur le pudibond coincé, qui confond libertinage avec vulgarité et sans doute, tant qu’on y est, érotisme avec pornographie. Apprenez, cher monsieur, que mes mentors en (ce que vous appelez ma) vulgarité, se nomment Ronsard, Rabelais, Villon,la Princesse de Conti, la Fontaine (dans ses Contes), Diderot, Voltaire, le marquis de Sade, Baudelaire, Mallarmé, Rimbaud, Verlaine, Maupassant, Musset, Apollinaire, Cocteau et j'en passe, excusez du peu, mais la liste des manieurs du verbe leste et érotique est infinie. Cependant, je ne vous en veux pas, car la culture, voyez-vous, cher monsieur, ce n'est pas donné à tout le monde. De plus,vous avez tout à fait raison. Je me suis introduit chez vous sans y être invité, je n’y suis pas manifestement pas le bienvenu et vous n'aurez plus besoin de me demander de partir. Je me suis trompé de porte, mille pardons pour cela, je vous laisse à votre pruderie, faite de langue de bois et d’hypocrisie locale et je m'en vais, sans même regarder en arrière.
Je retourne donc squatter chez waaayli et charme psylle qui, elles, du moins pour le moment, ne m’ont pas (encore) rejeté. Ah, grand, sublime ML, à l'esprit aussi large que ton coeur est vaste, reviens, car tu me manques, à moi l’éternel squatter, trop pique-assiette et trop paresseux sans doute pour entretenir mon propre blog, dans ce monde où sévit l'étroitesse d'esprit. Toi, mon cher ami, tu as compris que mon intention n'est autre que de piétiner toutes les sacralités et les tabous qui empêchent ce pays d'entrer dans le 21e siècle et de se mettre au rythme du monde et d'avancer, de décoincer cette société sclérosée et confite, empâtée, empêgtrée dans ses traditions sclérosées et obsolètes et dans l'hypocrisie qui est la nôtre. Je suis vieux, entends-je? Beaucoup plus jeune d'esprit que vous, camarades. Je suis indécent? Est-ce indécent que d'appeler une chatte une chatte? Je suis libidineux et je ne devrais pas m'intéresser aux jeunes femmes? Mais je n'y peux rien moi, si leur jeunesse les place au sommet de leur beauté et cela ne fait pas de moi un pédophile, ni un satire, ni un vicieux, ni un vieillard lubrique pour autant. J'aime les femmes, oui, les femmes jeunes surtout, oui et jusqu'à présent, elles me le rendent bien. Si cela déplaît à d'aucuns, eh bien, cela me chagrine, mais je me ferai une raison"

l'autre Perlange... a dit…

Salut Hamil! je ne sais pas si vous allez repasser sur ce blog pour lire cela, puisque vous avez décidé de partir sans regarder en arrière... mais je tenais quand meme à vous dire une chose, Célibataire Casaoui est l'administrateur" de son blog, cela veut dire qu'il est libre de supprimer les commentaires qui ne lui plaisent pas, et pourtant il a gardé les votres, d'ailleurs son commentaire à votre sujet me semblait plus etre un petit clin d'oeil à vos "goujateries" qu'une invitation à quitter les lieux... qu'à cela ne tienne, vous pretendez vouloir rentrer dans le 21eme siècle apprenez tout de meme à éviter de juger sans connaitre, ce n'est pas parceque l'on étale pas nos classiques à tout venant que nous manquons de culture... Et aprés tout, tous ces auteurs que vous citez sont morts et auront toujours leur place dans la littérature,reprendre leurs citations n'est pas chose difficile... par contre écrire de son propre chef, et trouver des sujets pour dire tout haut ce que certains pensent tout bas (ce que C.C essaye modestement de faire) est chose beaucoup plus compliquée, et lire certains des post de ce blog vous donneront un peu plus une idée de ce qu'il pense de la societé actuelle, pour peu que vous enleviez vos gants, votre fraise, votre chapeau et vos collants et que vous vous mettiez à l'aise... peut etre meme partageriez vous de nombreux avis avec l'auteur...
Ce commentaire se transforme en reglement ce n'est pas dans mes intentions, j'ai juste horreur des insultes gratuites... bonne continuation à vous deux...

شامة a dit…

tbark allah 3lik

IBN NIETZSCHE a dit…

BONSOIR C.C,
C’est effectivement très complexe ! De par la complexité traditio-culturelle en parler parfois même au sein du couple demeure inimaginable ! Faut déjà commencer à faire assimiler petit à petit à l’ensemble des marocains que ce n’est qu’un phénomène parmi tant d’autres qui se résout couramment chez un psy !
Par ailleurs, Çà explique aussi l’expansion du phénomène palliatif de l’échangisme ou plutôt du libertinage ! Vu q’au Maroc, on a pas de clubs échangistes pour en permettre un certain échappatoire à ces couples en mal sexuel, Donc les 20% des cocus, l’ont bien cherché :d
Ou plutôt çà s’en résulte du fait qu’on évite de prendre en main le mal en question d’une façon général !

polly a dit…

Certain imbu de culture qui cite ses classiques, ne sait-il pas que le rire est rabelaisien et l'ironie voltairienne (bah! c'est moche voltairienne)..
pour la frigidité, puisque tu poses la question, c'est tout dans la tête à mon avis. il est possible que quelques rares femmes aient un problème mécanique, mais ce n'est pas la norme. L'éducation rigide ou des traumatismes de l'enfance sont souvent à l'origine de la frigidité.
Bon week-end casaoui

Hamil al amani a dit…

@ l'autre perlange
Mille excuses, ce n'est qu'à l'instant que je tombe sur votre message...et je tombe des nues. Effectivement, je ne suis plus retourné sur le blog du célibataire casaoui, car il me semblait que j'y avais été mal reçu la première fois et quand je sens que je suis indésirable quelque part, je ne me le fais jamais dire deux fois, je décanille vite fait. C'est un vieux message de vous, datant de plus d'un mois que j'ai découvert par hasard à l'instant sur la boîte de réception de mon e-mail, qui est la cause de mon retour, pour la présente mise au point.
Il y a quelque chose que je ne comprends pas, là. Si j'ai cité des noms d'auteurs illustres, morts et enterrés, je n'ai cité que leurs noms, pour dire que j'étais loin d'être le seul à avoir écrit des grivoiseries libertines, que vous et votre ami célibataire casaoui qualifiez si gentiment et si poliment de "goujateries"et que j'ai de glorieux prédécesseurs. Alors à quelles citations faites-vous donc allusion? Les textes qui ont été si mal reçus par l'administrateur de ce blog sont de moi, uniquement et je les assume, en vous remerciant au passage du compliment certes immérité que vous me faites, dans le cas où vous les auriez attribué à l'un ou à l'autre des prestigieux auteurs dont j'ai cité le nom et je vous retourne ce que vous dites "par contre, écrire de mon propre chef et trouver des sujets pour dire tout haut ce que certains pensent tout bas , c'est exactement ce que j'essaie de faire modestement" et qui a été si mal reçu par le digne célibataire casablancais ou bidaoui (casaoui, j'ai horreur de ce barbarisme, tellement inesthétique! c'est d'un vulgaire!), qui a, ainsi que vous-même, qualifié mes écrits de goujateries et qui, de plus, me trouve vulgaire. Mais pour paraphraser je ne sais plus qui, s'exprimant sur un tout autre sujet, l'expression d'une pensée, quelle qu'elle soit et sous quelque forme qu'elle puisse être est souveraine, mais le commentaire, lui, est libre.
Cependant, si j'ai commis l'impair de m'introduire dans ce blog sans y avoir été invité et que je n'ai à m'en prendre qu'à moi-même d'y avoir été si mal reçu, j'ai tout de même, je l'espère, encore le droit de ne pas apprécier de me faire insulter, car, si vous me trouver vulgaire et goujat, je ne peux vous trouver, moi, que rétrogrades, coincés...et incultes.
Monsieur, je ne porte pas de collants et puisque ma fraise ne vous rvient décidément pas, si jamais j'ôtais un de mes gants, prenez garde de ne pas le recevoir à travers la figure.
Signé le goujat vulgaire, Habib El Amrani, de son vrai nom, qui vous salue bien.
@polly
Si c'est à moi que vous faites allusion, je ne suis aucunement imbu de culture, je ne cite pas mes classiques, j'ai juste donné des noms d'auteurs qui ont excellé dans ce que le célibataire casaoui catalogue de goujateries vulgaires, mais j'ai livré mes propres vers à moi, et j'ai moi-même en sainte horreur la pédanterie et les pédants, dont je ne fais absolument pas partie, figurez-vous.
Maintenant, si comme le dirait 7didane, j'ai tendance à ne pas saisir votre sens soi-disant rabelaisien ou voltairien de l'humour, et à prendre les choses au 1er degré, c'est qu'il doit être tellement fin et subtil, cet humour là, qu'il me dépasse. Moi, voyez-vous, je n'ai vu dans la remarque du célibataire casablancais, bidaoui (casaoui? Quelle horreur que ce mot!) qu'une insulte et j'y ai réagi, de façon naturelle.
Cela dit, messieurs, bonne continuation, mais sans moi.